Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 09:20

Ceci n'est pas de moi, mais d'une maman comme moi, d'enfant dys. Et elle exprime très bien ce que je ressens chaque année, à la même période.

Et depuis quelques temps, c'est ce que je vis avec en plus cette boule au ventre.

Boule au ventre pour mes enfants dys,mais aussi pour savoir s'il y aura encore cette année harcèlement sur un de mes enfants. Est-ce que cette année encore, le directeur, certains profs,fermeront leurs yeux envers les actes de certains ados ou bien agiront-ils ENFIN? Je ne le sais, mais je me battrai encore une fois même quand les enfants sont grands.

 

"Depuis quelques jours je sens que ça monte. L’angoisse de la reprise, de la routine, des devoirs. Cette pression qui me tient aux tripes par cycle et qui prend fin à la veille de chaque premier jour des vacances.

Je n’ai pas toujours été comme ça. Avant c’était joyeux, limpide et facile. Avant je n’étais pas un parent d’enfant dys.

Avant je demandais juste à l’éducation nationale de rendre mon enfant heureux, maintenant en plus de ça je lui demande aussi de ne pas trop l’abîmer.

Parce que vous voyez le soir, alors que tous les enfants du monde font leurs devoirs, ici on les fait aussi mais en plus on remotive, on porte à bout de bras, on efface les petites brimades de la journée, les phrases à la con lancées sans y penser, on contourne, on met en page, on imprime, on apprend autrement. On pleure fort tu sais parfois ? Et quand tout va bien on exulte.

(.....)

Je n’ai pas envie d’y retourner, pas envie que recommencent les réunions parents profs où il faut que j’explique que non, il ne doit pas écrire, même un petit peu, surtout si les journées sont longues. Ça me fait ça de plus en plus fort et de plus en plus lancinant, comme une petite douleur sourde qui ne fait pas trop mal au début, mais qui à la longue assomme. A chaque fin de vacance une nouvelle petite descente et puis une fois dans l’arène je chausse mon plus grand sourire, mes yeux de biche et si besoin mes petits points entrainés de maman lionne. Ils ont déjà décoché quelques coups ces deux là, ils connaissent le chemin.

Moi j’avais juste envie que tout aille bien pour lui, que ce soit facile. Qu’il n’aie pas besoin de se battre plus fort que ses copains pour obtenir le même résultat. Je voulais la vie douce et les chemins pavés de soie.

(.....)

Ça ira je le sais, ça ira on a pas le choix les gars. Ça ira parce que c’est aussi une joie immense de voir que malgré les embûches et au prix de grands efforts nos enfants y arrivent. Mais ce soir laissez moi avoir une pensée pour les parents d’enfants extra-ordinnaires, pour les parents écorchés d’enfants qui ne rentrent pas dans les cases. Pour ceux qui se réveillent la nuit, qui se battent avec le cœur fatigué mais la force d’une meute de cent loups.

(......)"

 

Si vous voulez lire la suite, c'est ici: http://www.ritalechat.com/2017/08/la-rentree-des-parents-dys/

 

bonne rentrée à tous

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cendrillon
commenter cet article

commentaires

Ma Présentation

  • : Le scrap de Cendrillon
  • Le scrap de Cendrillon
  • : Le Scrapbooking de Cendrillon.
  • Contact

Une petite pause !